5 minutes

Téléexpertise, solliciter l’avis d’un confrère n’aura jamais été aussi simple !

Partagez cet article

L’URPS ML PACA met à la disposition de tous les médecins libéraux de la région SUD un outil de téléexpertise gratuit pour les circuits de dermatologie et de cardiologie. Cet outil, s’il représente un bénéfice réel pour tout médecin, porte un intérêt tout particulier dans le cadre des CPTS. En effet, la téléexpertise doit servir à améliorer l’accès aux soins et fluidifier certains parcours de soins, qui font partie des missions de CPTS.

Alors, envie de comprendre la téléexpertise ? Comment ça marche, qui peut en bénéficier, comment facturer… on vous explique tout !

 

La téléexpertise, qu’est-ce que c’est ?

La téléexpertise est un échange d’avis, à distance, entre médecins pour un patient. Concrètement, la téléexpertise permet à un médecin, appelé « médecin requérant » (médecin traitant ou autre médecin), de solliciter un confrère, dit « médecin requis»,  en raison de sa formation ou de sa compétence particulière, sur la base d’informations ou d’éléments médicaux liés à la prise en charge d’un patient, et ce, hors de la présence de ce dernier. Si le recours à la téléexpertise relève de la décision du médecin requérant, l’opportunité de sa réalisation relève de la responsabilité du médecin requis. Tout médecin peut utiliser la téléexpertise, peu importe sa spécialité, son lieu d’exercice ou sa structure.

 

La téléexpertise, qui est concerné ?

Si d’autres catégories de patients devraient pouvoir bientôt bénéficier de la téléexpertise, pour le moment, la téléexpertise est réservée aux patients pour lesquels l’accès aux soins doit être facilité au regard de leur état de santé ou de leur situation géographique :

  • en affection longue durée (ALD),
  • atteints de maladies rares,
  • résidant en zones dites « sous denses », c’est-à-dire où l’offre de soins est insuffisante ou l’accès aux soins est difficile (manque de personnel de santé ou de spécialités spécifiques)
  • résidant en établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) ou dans des structures médico-sociales,
  • détenus en raison de leur état de santé.

 

Comment facturer ?

Il existe deux niveaux de téléexpertise.

– La téléexpertise de niveau 1 :

Il s’agit d’un avis donné sur une question qui ne nécessite pas de réaliser une étude approfondie de la situation médicale du patient.

– La téléexpertise de niveau 2 :

Il s’agit d’un avis en réponse à une situation médicale complexe après étude approfondie.

Ainsi, concernant la facturation d’une téléexpertise le médecin requis  la réalisera via la cotation d’un code unique :

  • code « TE1 », correspondant aux téléexpertises de niveau 1
  • code « TE2 » correspondant aux téléexpertises de niveau 2

Les actes de téléexpertise ne peuvent donner lieu à aucune majoration ou dépassement.

Pour le médecin requérant, les consultations sont rémunérées par forfait annuel dans la limite de 500 € par an :

5 € pour une téléexpertise de niveau 1.

10 € pour une téléexpertise de niveau 2.

Pour le médecin requis, les consultations en téléexpertise sont rémunérées à l’acte :

12€ pour une téléexpertise de niveau 1 (dans la limite de 4 par an et par patient)

20 € pour une téléexpertise de niveau 2 (dans la limite de 2 actes par an)

 

Comment procéder ?

 A la différence de la téléconsultation, la téléexpertise n’exige pas un échange par vidéotransmission.

Elle doit en revanche faire l’objet d’un échange via une Messagerie Sécurisée de Santé ou d’un partage via une plateforme garantissant les conditions de confidentialité et de sécurité dues au traitement des données de santé. C’est à cette fin que votre URPS ML PACA a développé un outil, en partenariat avec Docteur Smart, afin de répondre à vos besoins de terrain et avec un objectif de simplicité d’utilisation.

 Ainsi, vous n’avez pas besoin de connaissances ou de matériel particulier, il suffit de demander vos accès à l’adresse suivante : assia.chikh@urps-ml-paca.org

Vous pourrez ensuite créer votre compte sur la plateforme sécurisée, enregistrer quelques renseignements (mail, téléphone, RPPS) et alors initier vos demandes, dans le cas où vous êtes requérant, ou débuter vos expertises, dans le cas où vous êtes requis.

 

Pour effectuer une demande de téléexpertise, la démarche est très simple et dure environ 3 minutes et se déroule en 3 étapes. Dans un premier temps, vous devrez identifier votre patient. Ensuite, vous serez invité à saisir certains renseignements concernant votre patient tels que ses antécédents, ses traitements en cours ainsi que de télécharger, si nécessaire, des fichiers complémentaires (photos pour la dermatologie, ECG pour la cardiologie…). Puis vous pourrez alors effectuer, via la plateforme, l’envoi de votre demande à votre confrère.

Sur le même sujet